Le Mois de l’histoire des Noirs rend hommage à une icône et une référence incontournable de l’univers musicale: Prince. L’exposition est diffusée à l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts.Une exposition comprenant un volet historique de la vie et la carrière de Prince commissariée par Duke Eaton musicologue et véritable encyclopédie vivante.

Crédit photo: Manoucheka Lorgis
Crédit photo: Manoucheka Lorgis

Six artistes artistes montréalais: Chopin JosephNiti MuethOlivier LéoganeKaylanOmar Gammaoui et Kevin Calixte ont été invités à converser à travers leurs médiums artistiques respectifs. Peinture, techniques mixtes, création numérique et photographie sont à l’honneur. Un seul fil conducteur: la musique de Prince. Une invitation pour ces artistes à s’imprégner et à explorer la rétrospective des albums les plus marquants de l’artiste afin d’inspirer leurs créations.

Quel est l’influence de cet artiste afro-américain sur la communauté d’artistes visuels noirs de Montréal? Comment l’héritage culturel de cette icône au franc-parler a-t-il affecté différentes générations d’artistes?

Ces questions ont motivé la réflexion et la réalisation de six oeuvres, de procédés techniques différents, tout en les unifiant dans cet esprit de rassemblement universel de la vie de Prince.

Pour cette commande d’oeuvre, j’ai créé une oeuvre intitulée Slave-libre.

slavelibre2Slave-libre représente l’esprit libre de Prince et sa musique universelle. Au cours de sa carrière, Prince s’est fait photographier et a donné de nombreux spectacles avec le mot «slave » écrit au feutre noir sur sa joue droite lorsque celui-ci était en conflit de valeur avec sa maison de disque. Cette action revendicatrice avait pour but de démontrer publiquement et symboliquement son désaccord. J’ai voulu reprendre l’idée de liberté d’expression en utilisant une lumière ultraviolette et le mot « Libre » sur un visage féminin. C’est une réinterprétation de son image, comme un effet de miroir, qui témoigne de l’impact de son souvenir sur une génération ne l’ayant pas du tout ou très peu connu. J’ai créé une œuvre qui représente un dialogue entre l’action de l’artiste et la perception laissée par son héritage musical. Un héritage transcendant les genres, les couleurs et les frontières. La chanson Slave To The System m’a grandement inspiré pour la conception photographique. Les couleurs, quant à elles, sont inspirées par les habits flamboyants de Prince.

 

« Nous venons tous de la même source et à la fin c’est là que nous retournerons » – Prince

 

Exposition du 9 février au 3 mars 2018 à l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme à la Place des Arts.

 

Sign Up For Newsletter to receive notification of new projects and exhibitions.